AURAY Football-Club : site officiel du club de foot de AURAY - footeo

Auray F-C

12 octobre 2009 - 19:10

Le tout nouveau Auray Football-club compte 450 licenciés répartis en une vingtaine d'équipes.Hier, beaucoup de supporteurs ont rêvé d'une grande équipe qui monte... jusqu'en CFA.
Impossible de perdre sur la pelouse du stade du Loc'h... À cinq minutes de la fin du match, les Moëlannais remontent le score grâce à un tir au but. À 2 à 1, il faut que la jeune équipe fanion d'Auray Football-club tienne le résultat... C'est fait : score final 2 à 1 pour les Alréens. « On a vibré aujourd'hui, déclare après coup le maire de la ville, Michel Le Scouarnec. Avec les sponsors, les élus ont donné de la voix. »

Hier, en fin d'après-midi, la troisième mi-temps a permis à tous les acteurs du Auray Football-club de marquer la naissance de l'équipe, née de la fusion des Jeunes Volontaires d'Auray (JV) et de l'Alréenne. « Deux clubs qui ont une longue vie sportive, un passé chargé d'histoire, des années de gloire ne peuvent s'effacer d'un trait de plume », lanceMichel Le Scouarnec.

« Faire monter les jeunes »

« On m'a demandé à plusieurs reprises d'intervenir dans le processus pour accélérer la fusion, ce que j'ai toujours refusé. J'ai toujours pensé que la décision appartenait aux dirigeants », ajoute-t-il. « C'est un club qui peut nous faire rêver » suggère le maire.

Philippe Le Ray, conseiller général, résume l'engouement d'après match : « Le canton d'Auray a besoin d'une grande équipe. »

Qui dirait le contraire ? Pas les présidents du Auray Football-club, Philippe Tréhin et Pascal Léon, qui veulent voir l'équipe A, aujourd'hui en Division régionale honneur (DRH), évoluer « en DSR pour la fin de la saison prochaine. Nous travaillons avec tous les éducateurs pour faire monter les jeunes. »

Même son de cloche chez les sponsors, parmi lesquels il faut citer Hervé Rio et son entreprise Immo-Golfe. Le constructeur a mis le plus gros chèque dans la corbeille de mariage. « Je fais des opérations immobilières sur la région d'Auray depuis pas mal d'années. Dans le cadre de cette fusion, avec d'autres sponsors, nous nous sommes réunis pour mettre 25 000 €, voire plus. L'objectif sportif, l'idéal, ce serait que l'équipe monte chaque année, jusqu'au niveau Division d'honneur. Ou mieux en CFA2 ! Pourquoi pas un grand club à Auray ? »

« Il faut du boulot »

Peut-être n'y a-t-il qu'une seule personne hier soir à vouloir modérer l'enthousiasme général ? Les deux pieds accrochés dans la pelouse, l'entraîneur Franck Royé ne veut pas mettre la charrue avant les boeufs. « J'aime ce discours ambitieux. Ca fait plaisir d'entendre des responsables sportifs et des élus municipaux parler de CFA. J'ai envie de cela pour une ville comme Auray. Je connais tous les ingrédients pour cela. Il faut du boulot, à tous les niveaux, en terme d'infrastructure pour les entraînements par exemple. On travaille bien depuis le début de la saison. Ca commence à se voir. C'est très long. Il faut y aller tranquillement. » Et mettre la balle au fond des filets.

Christian GOUEROU.

Crédit Photo OUEST-FRANCE

Commentaires